A quel âge commence la retraite anticipée?

 | Paru dans Entreprise romande  | Auteur : Ignace Jeannerat
visuel visuel

Depuis 2005, la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) précise que les hommes ont droit à une prestation de retraite dès qu’ils ont atteint l’âge de 65 ans et les femmes dès qu’elles ont atteint l’âge de 64 ans. En dérogation à cet article, une caisse de pension peut prévoir dans ses dispositions réglementaires un droit aux prestations de vieillesse qui prend effet plus tôt, dès le jour où l’activité lucrative prend fin. L’ordonnance OPP2 établit que les règlements des caisses ne peuvent cependant pas prévoir d’âge de retraite inférieur à 58 ans, sauf dans les cas de «restructurations d’entreprises » et ceux «où un âge de retraite inférieur est prévu pour des motifs de sécurité publique». En cas de retraite anticipée, la prestation de vieillesse dans le cadre du deuxième pilier est moins élevée que la prestation prise à l’âge de 65 ans, respectivement 64 ans. D’abord, parce que la phase d’accumulation de l’épargne a été réduite – moins d’années d’épargne – et d’autre part parce que le taux de conversion appliqué au capital pour fixer le montant de la rente est réduit.

A la CIEPP, le droit aux prestations de vieillesse du deuxième pilier peut être avancé de cinq ans au plus, soit 59 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes. La CIEPP offre également la possibilité de prendre une retraite anticipée différée, c’est-à-dire de différer le versement des prestations au plus tard jusqu’à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Enfin, la CIEPP octroie aussi la possibilité de recevoir une rente temporaire, ou rente-pont, dès la cessation de l’activité jusqu’à l’âge de retraite légale. La retraite anticipée peut être totale, comme décrit ci-dessus, ou partielle. Le règlement de plusieurs caisses de pension autorise les assurés ayant atteint l’âge de 58 ans à prendre une retraite partielle. A la CIEPP, l’assuré (dès 59 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes) qui diminue son taux d’activité lucrative de 10% au moins pour atteindre un taux d’activité lucrative résiduel de 50% peut demander le versement d’une prestation de vieillesse partielle et continuer d’être assujetti à la CIEPP pour son activité lucrative résiduelle. A la suite d’une modification légale introduite en 2011, l’assuré en retraite partielle dont le salaire diminue de moitié au plus peut, si le règlement de la caisse le prévoit, demander le maintien de sa prévoyance au niveau du dernier gain assuré jusqu’à l’âge de retraite ordinaire. A lui de couvrir le différentiel de cotisations (risques et épargne).

Prendre de manière anticipée sa retraite dans le cadre du deuxième pilier oblige également à porter son attention sur les conséquences en matière d’AVS. Dans le cas d’une préretraite, de sensibles lacunes de revenus apparaissent en raison des réductions de rentes au niveau de l’AVS et de la caisse de pension. Une personne qui prend une retraite anticipée doit continuer de payer des cotisations à l’AVS jusqu’à l’âge réglementaire, qu’elle touche ou non une rente. Pour rappel, la perception de la rente AVS peut être anticipée jusqu’à deux ans au maximum avant l’âge légal de la retraite.


Découvrez d'autre articles

Japon: quelle retraite pour les centenaires?

Japon: quelle retraite pour les centenaires?

24 octobre 2019 - Paru dans Entreprise romande

Le Japon compte la plus grande concentration de centenaires par habitant au monde. Un enfant sur deux né aujourd’hui dans l’Archipel vivra plus de cent ans!

Lire plus
A quel âge commence la retraite anticipée?

A quel âge commence la retraite anticipée?

11 octobre 2019 - Paru dans Entreprise romande

Depuis 2005, la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) précise que les hommes ont droit à une prestation de retraite dès qu’ils ont atteint l’âge de 65 ans et les femmes dès qu’elles ont...

Lire plus
Les frontaliers et la LPP: quelles différences prendre en compte?

Les frontaliers et la LPP: quelles différences prendre en compte?

18 août 2019 - Paru dans Entreprise Romande

Dans la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP), il existe plusieurs dispositions légales qui ont des conséquences importantes pour les travailleurs frontaliers.

Lire plus