Brexit: le coût de la liberté

 | Paru dans Newsletter FER Genève  | Auteur : Stéphanie Ruegsegger

Si l’on ne connaît toujours pas les conditions de sortie, puisqu’à ce jour aucun accord n’a été trouvé avec l’Union européenne, on devine que quarante-six années de mariage qui volent en éclat, cela aura forcément un coût.

Une étude du CER (Center for European Reform, think tank européen) a ainsi récemment évalué le coût du Brexit pour la Grande-Bretagne à 26 milliards de livres par année. Les promesses de la campagne électorale semblent bien loin. Si le pays économise les 350 millions de livres par semaine que lui coûte son appartenance à l’Union, le bilan financier est négatif, puisque sa décision lui coûte 500 millions de livres pour la même période. Un coût en constante progression, qui aurait déjà amputé l’économie britannique de 2,5% de son volume. Au-delà de cette facture salée, que même les opposants au Brexit avaient largement sous-évaluée, c’est l’incertitude face à l’avenir qui risque de peser lourd pour l’économie et la société britannique. Car, on le sait, les entreprises fuient l’instabilité comme la peste et celles aujourd’hui installées au Royaume-Uni peinent à y poursuivre leurs investissements.

L’exemple du Brexit nous rappelle que si nous sommes libres de nos choix, ceux-ci ont un coût. Et que l’indépendance totale est un mythe. Si un membre, aussi important soit-il, souhaite démissionner d’un club, il doit être au clair sur les conséquences de sa décision. A méditer à l’heure où une initiative, dite d’autodétermination, tentera de nous faire croire, le 25 novembre prochain, que nous pouvons changer les règles d’accords que nous avons signés, et les imposer à nos partenaires.


Actus de la FER Genève

Médecins: régulation des admissions

28 mai 2018

Dans le cadre de la révision de la Loi sur l'assurance maladie (LAMal), le Conseil fédéral souhaite pérenniser la régulation du nombre de médecins, afin de freiner la hausse des coûts de la santé...

Lire plus
Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté

Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté

1er septembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Souriant, Ivan Slatkine, président de la FER Genève, a exprimé sa satisfaction face au succès de la Rentrée des entreprises, attesté par la présence de plus de trois mille personnes.

Lire plus
La RIE III est morte, vive le PF17

La RIE III est morte, vive le PF17

2 juin 2017 - Paru dans Newsletter FER Genève

La RIE III est morte, vive le PF17 2 juin 2017  | Paru dans  Newsletter FER Genève ...

Lire plus