C'est la Rentrée

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Olivier Sandoz, directeur général adjoint

Alors que les jeunes ont repris le chemin de l’école, les entreprises ont aussi eu leur rentrée, comme chaque année depuis 2007. C’est ainsi que quelque trois mille cinq cent personnes se sont retrouvées la semaine dernière à l’Arena de Genève pour faire un point de situation sur les thèmes d’actualité économique et politique.

C’était aussi l’occasion pour nos membres de réseauter et d’échanger. L’agenda politique de ces prochains mois est chargé: élections fédérales, consolidation de notre système de prévoyance, relations avec l’Union européenne (UE), initiatives sur l’aéroport et sur les multinationales. Le tout dans un contexte économique et géopolitique compliqué avec des issues pour le moins incertaines: guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, tensions avec l’Iran, conflits sociaux en Russie et à Hong Kong, catastrophes écologiques, notamment en Amazonie. Certains économistes n’hésitent pas à prédire une prochaine récession au niveau mondial.

Le multilatéralisme a largement fait ses preuves. Malgré cela, il est de plus en plus souvent remis en cause, tout comme la culture du compromis, élément clé pour la prospérité de la Suisse. On retrouve cette remise en cause au niveau mondial. Cette semaine, lors de la journée du digital 2019 à Genève, tant le directeur général du CICR que notre ambassadeur auprès des Nations unies ont relevé la difficulté pour les Etats de produire du consensus, notamment en ce qui concerne la cybercriminalité, certains privilégiant la sécurité plutôt que les libertés individuelles et vice-versa.

Un des principaux enjeux immédiats, ce sont nos relations avec l’UE et notamment la question de l’accord-cadre avec cette dernière qui est notre principal partenaire commercial. Selon un récent sondage, les membres de la FER Genève ont largement plébiscité cet accord. Il permettrait de pérenniser les relations de la Suisse avec l’UE et a été habilement négocié. Ceci étant posé, il faut aussi admettre que l’UE et son fonctionnement inquiètent, alors même qu’il y a plus de soixante ans étaient jetées à Rome les bases de l'Europe telle que nous la connaissons aujourd'hui, marquant le début de la plus longue période de paix de son histoire. Les traités de Rome ont mis en place un marché commun dans lequel les personnes, les biens, les services et les capitaux peuvent circuler librement, et ont créé des conditions propices à la stabilité et à la prospérité des citoyens européens. Malheureusement, et comme le soulignent Luc Ferry et Nicolas Bouzou dans leur dernière publication Sagesse et folie du monde qui vient, il n’y a pas que l’UE qui est concernée par un climat de peur alimenté par les déclinologues de tous bords: la digitalisation et ses impacts pour l’instant mal connus sur l’emploi, la 5G, de même que le changement au sens large inquiètent. Il est vrai qu’un changement n’est pas forcément un progrès, alors qu’un progrès est forcément un changement. Il n’en demeure pas moins que nous vivons une période passionnante avec des défis de taille, en particulier au niveau climatique, technologique mais également en lien avec le vieillissement de la population et ses conséquences, notamment sur le financement de nos assurances sociales.


Actus de la FER Genève

Obligation d'annonce: premiers chiffres encourageants

13 septembre 2019 - Paru dans Entreprise Romande

En juillet 2018 a été mise en oeuvre l’obligation d’annonce des postes vacants auprès des offices régionaux de placement pour les secteurs d’activité ayant un taux de chômage de plus de 8% en Suisse.

Lire plus

Heures d'ouverture des magasins: une balle dans le pied des autres

7 mai 2019 - Paru dans Entreprise romande

La votation du 19 mai, qui a vu les Genevois accepter que les commerces ouvrent trois dimanches par an, donnera un peu d’air à un secteur qui en a bien besoin.

Lire plus

Métiers du digital

4 mars 2019 - Paru dans Entreprise Romande

«La situation de l’emploi va devenir de plus en plus tendue à Genève à cause de la digitalisation de l’économie». Qu’en est-il?

Lire plus