Covid-19: agir avec agilité et discernement

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Flavia Giovannelli

Dans l’avalanche de chiffres et de nouvelles qui se succèdent au sujet du coronavirus, quelques faits sont suffisants pour comprendre les enjeux. Il en va ainsi du taux de reproduction de base du coronavirus, estimé entre 2 et 3. On parle ici du nombre de cas secondaires générés par un cas primaire. Autrement dit, son degré de contagiosité est bien supérieur à celui de la grippe saisonnière, qui se situe autour de 1,5. Voilà pourquoi il faut prendre des mesures strictes pour contenir ce virus. C’est la priorité sanitaire. Son impact sur les entreprises est cependant lourd.

Dans un contexte qui se modifie d’heure en heure, il appartient à chaque pays, mais aussi à chaque entreprise et à chaque citoyen, de jouer son rôle pour rebondir. Il y a ceux qui pestent contre des décisions jugées excessives, ceux qui restent tétanisés par la peur et ceux qui se retroussent les manches. Aujourd’hui, on pourrait même parier que plus rien ne sera jamais comme avant, et peu importe quand et comment le coronavirus sera maîtrisé. Il aura joué les révélateurs de notre économie mondialisée. D’ores et déjà, on s’aperçoit du rôle clé de la main-d’oeuvre étrangère, rouage devenu indispensable des économies développées.

S’il n’est plus possible de renoncer à la globalisation, le moment est désormais venu de mettre en pratique tous les préceptes dont nous abreuvaient les experts. C’est en agissant avec discernement et en revoyant sa stratégie au jour le jour que la crise sanitaire aura le moins d’impact sur les entreprises. Les plus agiles et les plus créatives accentueront leur avance aux dépens de celles qui s’empêtrent dans leurs lourdeurs et leurs contradictions. Avant de savoir si des fonds de soutien pourront être débloqués, il y a une posture et des actions à prendre. Dans bien des cas, des mécanismes simples et rapides peuvent être adoptés dans cette situation extraordinaire. La décision, prise ce mercredi par le Conseil d’Etat genevois, d’augmenter le montant des cautionnements de la Fondation d’aide aux entreprises est un pas décisif dans la bonne direction. Cette mesure, parmi d’autres, doit permettre de répondre aux besoins des entreprises en proie à des problèmes de liquidités. Autre mesure phare, la réduction de l’horaire de travail permettra de maintenir les personnes en emploi, alors que leur activité a diminué ou a disparu. Il est essentiel de garder les ressources en place en vue de la reprise. Ce sera un élément clé pour se relever de cette crise.

Pour toute question relative au Covid-19, la FER Genève actualise régulièrement sa page internet. N’hésitez pas à la consulter: ferge.ch/coronavirus