"Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté"

 | Paru dans Entreprise Romande
visuel visuel

Souriant, Ivan Slatkine, président de la FER Genève, a exprimé sa satisfaction face au succès de la Rentrée des entreprises, attesté par la présence de plus de trois mille personnes. «Etre membre de la FER Genève, au-delà des services qui vous sont proposés dans la gestion de vos affaires courantes, c’est faire partie d’une large communauté, comprenant quelque vingt-huit mille membres. La Rentrée des entreprises est une occasion unique de vous mettre en relation, de rencontrer des clients, des fournisseurs, des politiciens ou encore des cadres des administrations publiques dans une ambiance et un environnement conviviaux.»

Il a rappelé que, depuis sa création, la fédération est devenue, au fil des décennies, une actrice reconnue en matière de prévoyance vieillesse, tant au niveau du 1er que du 2e pilier. «La vision de notre fédération se veut une vision pragmatique et dynamique. En phase avec la réalité du terrain, des entrepreneurs, mais aussi des salariés.» Au sujet de la prochaine votation Prévoyance 2020 (lire son édito en page 1), le président a insisté sur le fait que «rejeter ce projet» alors que «les chambres fédérales sortent de plusieurs années de travaux pour en accoucher», éloignerait l’espoir d’une nouvelle solution. «Au niveau du 2e pilier, refuser ce projet, c’est contraindre les caisses de pensions à travailler avec un taux de conversion trop élevé, les obligeant à des subventionnements croisés qui seraient faits au détriment des assurés actifs, soit des jeunes générations!»

Ivan Slatkine a déploré le refus populaire de la troisième réforme de la fiscalité des entreprises (RIE 3), un coup dur porté à l’économie. «L’insécurité juridique créée par ce refus populaire a certainement freiné le développement économique dans notre pays et dans notre canton. Alors que l’économie européenne redémarre et que la machine américaine tourne à plein régime, l’économie suisse souffre toujours.»

Le projet PF17 (nouveau nom de RIE 3) proposé par le Conseil fédéral, proche de la solution genevoise, est raisonnable, s’est réjoui Ivan Slatkine.

«A la veille de la réouverture des débats sur le sujet, que ce soit au niveau fédéral ou au niveau cantonal, permettezmoi de faire appel au pragmatisme de nos représentants politiques afin qu’une solution consensuelle puisse rapidement être proposée, redonnant ainsi confiance aux différents acteurs économiques. Genève et la Suisse en ont besoin.» Pour les collectivités publiques, cette réforme doit aussi être l’occasion de se transformer. «Au-delà des simples finances publiques (...), c’est des politiques publiques et de leur mise en oeuvre qu’il faut impérativement débattre, de manière sereine et constructive», a-t-il remarqué. Il a également émis le souhait que les débats et les projets présentés soient riches et constructifs et que des sujets aussi importants que la fiscalité des entreprises puissent être débattus dans l’intérêt du bien commun sans être pris en otage dans des jeux partisans.

En conclusion, Ivan Slatkine a affirmé le plein soutien de la fédération à la candidature de Pierre Maudet au Conseil fédéral, notant qu’il «est un magistrat brillant qui incarne à merveille l’avenir avec des idées claires et innovantes et un sens profond du bien commun».


Actus de la FER Genève

Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté

Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté

1er septembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Souriant, Ivan Slatkine, président de la FER Genève, a exprimé sa satisfaction face au succès de la Rentrée des entreprises, attesté par la présence de plus de trois mille personnes.

Lire plus
La RIE III est morte, vive le PF17

La RIE III est morte, vive le PF17

2 juin 2017 - Paru dans Newsletter FER Genève

La RIE III est morte, vive le PF17 2 juin 2017  | Paru dans  Newsletter FER Genève ...

Lire plus
La RIE3 coûte-t-elle trop cher?

La RIE3 coûte-t-elle trop cher?

3 février 2017 - Paru dans Entreprise Romande

La troisième réforme del’imposition des entreprises (RIE 3) fera-t-elle perdre trop d’argent aux finances publiques?

Lire plus