FODERE: rencontre à la FER Genève

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Véronique Kämpfen
visuel visuel

«En Europe, la migration professionnelle est la raison principale des flux migratoires dans plus de 60% des cas, et non l’asile», a expliqué le professeur en démographie de l’Université de Genève Philippe Wanner, en ouverture du Forum pour le développement des entreprises des régions européennes (FODERE), qui s’est tenu le 30 novembre à la FER Genève.

Et d’ajouter qu’il y a peu d’études empiriques qui analysent le lien entre l’ouverture d’une société et sa performance économique, mais que le lien positif est évident, comme le montrent les situations économiques de l’Allemagne ou des pays scandinaves, qui accueillent un nombre élevé de migrants. Son exposé sur les flux migratoires contemporains à travers les pays de l’Union européenne a captivé les membres du FODERE, qui représentent cinq organisations patronales: la Fédération des Entreprises Romandes, le MEDEF région Auvergne Rhône-Alpes, le Foment del Traball (Catalogne), la Confindustria Piemonte et la Landesvereinigung Baden-Württembergischer Arbeitgeberverbände.

Si la plupart des pays d’accueil des réfugiés cherchent du personnel hautement qualifié, les régions du FODERE représentent aussi le besoin en travailleurs peu qualifiés, comme le Piémont, où les manufactures engagent encore beaucoup de personnes devant effectuer des tâches simples. Le tissu économique étant principalement composé d’entreprises familiales, l’intégration des étrangers s’y passe plutôt bien.

En Allemagne, des programmes spécifiques ont été mis en place et une entreprise sur six engage des stagiaires parmi les réfugiés pour accélérer leur intégration dans le monde du travail. Partout, la maîtrise de la langue est un pas décisif dans la bonne direction. Lors de la dernière réunion du FODERE, la mobilité avait été au coeur des débats, raison pour laquelle les participants ont été visiter le chantier du CEVA. Ce dernier, d’une ampleur peu commune, a fait forte impression.

 


Actus de la FER Genève

Salaire minimum, problèmes et enjeux

Salaire minimum, problèmes et enjeux

15 décembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Après le canton de Neuchâtel, celui du Jura vient d’adopter un salaire minimum cantonal de vingt francs de l’heure.

Lire plus

Prévoyance vieillesse 2020: le modèle suisse en jeu!

1er septembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Le sens même de cette réforme est de consolider notre système de prévoyance pour que les générations futures puissent toujours en bénéficier. Avec Prévoyance 2020, c’est le modèle suisse qui est en...

Lire plus
Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté

Etre membre de la FER Genève, c’est faire partie d’une large communauté

1er septembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Souriant, Ivan Slatkine, président de la FER Genève, a exprimé sa satisfaction face au succès de la Rentrée des entreprises, attesté par la présence de plus de trois mille personnes.

Lire plus