Initiative sur le mitage: extrême et dangereuse

 | Paru dans Newsletter FER Genève  | Auteur : Stéphanie Ruegsegger

L’initiative Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti, lancée par les Jeunes Verts, part d’un constat digne de La Palice: le sol n’est pas extensible et la Suisse est un petit pays.

Cette évidence relevée, les auteurs de l’initiative proposent une recette toute simple pour préserver le sol: interdire toute extension de la zone à bâtir. Cette solution radicale sous-entend que le territoire serait mité et gangréné par un étalement continu. Les initiants estiment que si l’on ne fait rien, la Suisse se transformera rapidement en une ville géante, plus ou moins dense selon les régions. Cette vision apocalyptique n’a pas de raison d’être. Les zones à bâtir représentent 5% du territoire suisse. Moins de la moitié de ces 5% sont des zones d’habitation, lesquelles accueillent 95% de la population. Ainsi, l’immense majorité des Suisses vit dans moins de 2,5% de l’espace suisse. On est donc loin de l’image d’un territoire mité que nous vendent les initiants.

La préservation du sol n’est pas un thème nouveau. Les Suisses y sont sensibles et ont voté en 2013 une révision de la loi sur l’aménagement du territoire, qui consacrait déjà une politique particulièrement restrictive en matière de déclassement. Avec une efficacité évidente, puisque la surface de zone à bâtir par habitant a diminué de 18 m2 en cinq ans, passant de 309 m2 en 2012 à 291 m2 en 2017. L’initiative ne tient pas compte de cette révision, comme elle n’a aucune considération pour les efforts déjà entrepris par les cantons, dont Genève, qui s'est montré bon élève et particulièrement respectueux du sol. En gelant définitivement la zone à bâtir, elle fait également fi de l’évolution des besoins à venir de la société, que ce soit en termes économiques, démographiques ou de loisirs. Cette initiative contribuera à rendre le sol plus rare, et donc plus cher. Les entreprises, les locataires ou les paysans en feront directement les frais.

L’initiative des Jeunes Verts a quelque chose d’Ecopop en elle: sourde aux besoins de changement et d’évolution de la Suisse, elle entend la mettre sous cloche. Cette vision nostalgique et passéiste aura pour conséquence de la conduire à l’asphyxie. Une vision à rejeter avec la plus grande énergie.


Actus de la FER Genève

Sacs en plastique: Réjouissante diminution

Sacs en plastique: Réjouissante diminution

13 avril 2018 - Paru dans Entreprise Romande

Quatre-vingt-quatre pourcent. C’est la diminution du nombre de sacs en plastique distribués aux caisses des supermarchés en Suisse depuis une année. Il a suffi de les rendre payants à cinq centimes...

Lire plus
Salaire minimum, problèmes et enjeux

Salaire minimum, problèmes et enjeux

15 décembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Après le canton de Neuchâtel, celui du Jura vient d’adopter un salaire minimum cantonal de vingt francs de l’heure.

Lire plus
Deux tiers de lecteurs privilégient le papier, contre un tiers pour l’électronique

Deux tiers de lecteurs privilégient le papier, contre un tiers pour l’électronique

1er septembre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Véronique Kämpfen, directrice de la communication de la FER Genève, a présenté les résultats d’une étude menée sur le journal Entreprise romande.

Lire plus