Main-d’oeuvre étrangère: hausse des contingents exigée

 | Paru dans FERinfos

Les cantons de Bâle-Ville, de Genève et de Zurich demandent à la Confédération une hausse des contingents pour les ressortissants des États tiers (permis de séjour B et de courte durée L), afin de maintenir leur compétitivité et a fortiori celle de la Suisse dans les domaines de la recherche, des sciences du vivant, de la pharmaceutique, de l’innovation et des technologies financières.

Les travailleurs hautement qualifiés des pays non membres de l’UE ou de l’AELE viennent renforcer le développement des entreprises et des centres de recherche. Un accès facilité aux contingents fédéraux est exigé ainsi qu’une augmentation en cours d’année. C'est à la suite de l’adoption de l’initiative Contre l’immigration de masse que le gouvernement avait freiné l’arrivée des étrangers provenant des États tiers sur le sol helvétique en réduisant les contingents de 8500 en 2014 à 6500 en 2015.

Ils se sont élevés à 7500 en 2017, mais les cantons concernés requièrent un seuil minimum de 8500 permis comme en 2014. Le Conseil fédéral devrait se prononcer d’ici à octobre pour les quotas prévus en 2018.

 

 

 

 


Actus de la FER Genève

Les négociations salariales pour 2017-2018 sont en ligne

Les négociations salariales pour 2017-2018 sont en ligne

17 novembre 2017 - Paru dans Actualité FER Genève

La FER Genève propose une revue des négociations salariales pour l'année prochaine.

Lire plus
La RIE III est morte, vive le PF17

La RIE III est morte, vive le PF17

2 juin 2017 - Paru dans Newsletter FER Genève

La RIE III est morte, vive le PF17 2 juin 2017  | Paru dans  Newsletter FER Genève ...

Lire plus
La RIE3 coûte-t-elle trop cher?

La RIE3 coûte-t-elle trop cher?

3 février 2017 - Paru dans Entreprise Romande

La troisième réforme del’imposition des entreprises (RIE 3) fera-t-elle perdre trop d’argent aux finances publiques?

Lire plus