Renforcer la coopération entre employeurs, employés et corps médical

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Flavia Giovannelli
visuel visuel

En collaboration avec l’Office fédéral des assurances sociales, l’Union patronale suisse et la société des médecins, Compasso, le portail d’information consacré aux questions d’intégration professionnelle, a développé un instrument digital novateur. Ce dernier permet d’indiquer avec précision quand et dans quelle mesure les personnes atteintes dans leur santé peuvent reprendre leurs fonctions. A l’heure où il est impératif de faire évoluer l’assurance-invalidité, cette mesure concrète a été pensée pour favoriser un meilleur dialogue entre les différentes parties – employé, employeur et médecin – et une plus grande efficacité. Les premières applications s’avèrent encourageantes. Parallèlement, une étude publiée par l’OFAS confirme que les problèmes psychiques sont prépondérants dans les cas d’absence professionnelle. Les psychiatres doivent donc être au coeur du processus.

Un employé qui tombe en incapacité de travail (pour cause de santé, d’accident ou d’handicap) se trouve en bute à un système assez rigide concernant l’évaluation de son cas. Quelque 80% des certificats de travail concluent soit à une incapacité totale, soit que l’employé concerné est complètement rétabli. Il serait pourtant souhaitable qu’une meilleure collaboration entre toutes les parties – employeur, médecin traitant, assurances sociales et personne atteinte – s’instaure et permette une analyse plus fine de chaque cas.

Cela a d’autant plus d’importance que tout échec du processus de réintégration a de lourdes conséquences pour tout le monde. Les personnes se trouvent parfois mises à l’AI, faute de détection précoce ou de mesures appropriées. Elles ne se voient pas proposer de solutions intermédiaires, comme du temps partiel ou un autre poste. Pour l’économie, cela engendre des coûts élevés. Pour pallier ces problèmes, il fallait trouver un moyen aussi transparent que possible, tout en préservant le secret médical, pour être plus efficace dans la procédure de retour au travail.

Compasso a ainsi développé un nouvel instrument, de concert avec l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), l’Union patronale suisse (UPS) et diverses sociétés de médecins. Baptisé Profil d’intégration axé sur les ressources (PIR), cet outil en ligne tient compte de l’environnement de travail des personnes atteintes dans leur santé, pour offrir une véritable aide pratique, rapide et gratuite à tous les acteurs concernés. Disponible sur le site de Compasso, de structure modulaire et dans les trois langues nationales, le PIR a été validé courant 2017 et est testé depuis quelques mois avec succès.

Dans les faits, l’employeur commence par saisir les exigences et les spécificités du poste de travail dans le programme en ligne. Il le signe, tout comme l’employé, lequel sera seul apte à transmettre ce profil à son médecin traitant lors d’une visite médicale. Sur la base de ce document, le praticien se charge alors d’évaluer l’aptitude au travail de son patient: il aura désormais tous les détails sous les yeux pour lui permettre d’évaluer pleinement et de manière personnalisée dans quelles conditions et à quel taux d’occupation son patient peut reprendre son activité. Pour la première fois, les aspects psychosociaux sont également examinés pour un retour à l’emploi dans une vision pérenne.

Des aspects comme la capacité de concentration et d’attention peuvent, par exemple, être pris en compte, ce qui n’était pas le cas auparavant. «L’amélioration de la collaboration avec les médecins traitants s’inscrit résolument dans la stratégie de l’AI. Ce nouveau profil d’intégration axé sur les ressources contribue largement à optimiser la coopération et le maintien au poste de travail», se réjouit Stefan Ritler, responsable du domaine de l’AI de l’OFAS.


Découvrez d'autres articles

Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle?

Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle?

1er février 2019 - Paru dans Entreprise romande

Les départements des ressources humaines des entreprises romandes se trouvent face à un défi de taille: de nouveaux outils de sélection de candidats à un poste arrivent sur le marché. La...

Lire plus
Différent? Bienvenue dans l’entreprise!

Différent? Bienvenue dans l’entreprise!

11 janvier 2018 - Paru dans Entreprise Romande

Des outils et des ressources permettent de faciliter l’embauche de collaborateurs atypiques – personnes surdouées, atteintes du syndrome d’Asperger, sourdes ou aveugle – et de la collaboration avec...

Lire plus

Bienveillance, bonheur et bien-être au travail: des concepts efficaces!

13 décembre 2018

Bienveillance, bonheur et bien-être au travail: des concepts efficaces! Depuis quelques années, la bienveillance apparaît comme une nouvelle clé du succès pour les...

Lire plus