Restauration: On ferme!

 | Paru dans FERinfos

Quelque deux cent quatre-vingts établissements publics risquent de fermer. Mauro Poggia, le conseiller d'État en charge de l'Office cantonal de l'inspection et des relations du travail (OCIRT) a décidé de faire appliquer la loi sur la restauration, le débit de boissons, l'hébergement et le divertissement (LRDBHD), entrée en vigueur le 1er janvier 2016. Une année transitoire devait permettre aux établissements de se mettre en règle et de soumettre une demande d'autorisation d'exploiter en bonne et due forme à l’OCIRT. Ceux qui resteront ouverts risqueront de voir la police apposer des scellés à tout moment.

Pour le conseiller d'État, cette mesure vise à appliquer une égalité de traitement et à sanctionner la concurrence déloyale. Les autorités entendent lutter contre les exploitants sans patente, les exploitants qui louent leur patente à des tiers, mais qui ne sont pas présents dans l'établissement, et les exploitants qui emploient des travailleurs au noir. Les syndicats, bien que satisfaits de l’application de la loi, craignent que ces fermetures entraînent faillites et licenciements.

Sources: Communiqué du DES, 11.10.2018; Tribune de Genève, 12.10.2018; Le Courrier, 12.10.2018


Actus de la FER Genève

Quotas en question

16 mars 2018 - Paru dans Entreprise Romande

Les quotas de femmes dans les conseils d’administration: positifs ou non? Il est intéressant de revenir sur cette question aujourd’hui, avec un recul d’une dizaine d’années dans de nombreux pays...

Lire plus
Le grand cerveau aux commandes!

Le grand cerveau aux commandes!

20 février 2018 - Paru dans Entreprise romande

Le principal orateur de la soirée, Jean-Pierre Bringhen, directeur général du groupe Bringhen, une entreprise spécialisée dans la commercialisation de produits destinés à la construction, est...

Lire plus

Pour un débat public de qualité!

27 octobre 2017 - Paru dans Entreprise Romande

Selon une étude, en Suisse, plus de 40% de la population s’informe sur le web, réseaux sociaux compris. Faut-il s’en inquiéter?

Lire plus