Solde migratoire avec l'UE/AELE en baisse en Suisse

Le quatorzième rapport de l’Observatoire sur la libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne (UE) montre que le solde migratoire avec l’UE-28/AELE a reculé de 11% par rapport à 2016 et de près de 50% par rapport à 2013. Même si l’on tient compte de l’immigration provenant des Etats tiers, le solde migratoire en 2017 s’est élevé à 53950 personnes, valeur inférieure à sa moyenne à long terme. Que s’est-il passé?

La reprise conjoncturelle en Europe du Sud explique en partie ce phénomène, puisque le recul du taux de chômage dans cette région de l’Europe a contenu les flux migratoires en direction de la Suisse. L’économie suisse a d’autre part connu en 2017 un redressement, certes modeste, avec une croissance de l’emploi modérée durant l’année sous revue.

Même si le rythme de croissance de l’économie suisse semble s’accélérer durant cette première période de l’année 2018, entraînant une baisse substantielle du taux de chômage, le rapport établi par l’Observatoire sur la libre circulation indique qu'aucun signe ne montre une prochaine augmentation de l'immigration.

«Entre janvier et mai 2018, l’immigration nette cumulée au sein de la population résidante permanente était de 4% inférieure à sa valeur de l’an passé», précise le rapport. Cette situation s’explique non seulement par la bonne conjoncture prévalant dans la zone euro, mais également par l’attrait qu’exercent certains pays sur la main-d’œuvre étrangère. Il est essentiel que la Suisse suive cela de très près, car à moyen terme, les entreprises suisses pourraient rencontrer des difficultés de recrutement, en main-d’œuvre qualifiée ou pas.

 

 

 

 

 


Actus de la FER Genève

Les employeurs passent à la caisse

Les employeurs passent à la caisse

1er février 2019 - Paru dans Entreprise Romande

Pour comprendre les problèmes que poserait l’introduction d’une assurance dentaire obligatoire, sur laquelle Genève votera le 10 février, pas besoin d’aller très loin.

Lire plus

Soins dentaires: des millions qui font grincer les dents

11 janvier 2018 - Paru dans Newsletter FER Genève

L’initiative genevoise sur les soins dentaires coûtera, si elle passe en votation le 10 février, 300 millions de francs par année. S’ensuit une question, non encore élucidée à ce jour: que comprend...

Lire plus
Décoder le vote des Suisses

Décoder le vote des Suisses

18 août 2018 - Paru dans Entreprise romande

Après la canicule de l’été, l’automne va bientôt entraîner le retour des préoccupations brûlantes des Suisses. En effet, même si nous sommes considérés comme un peuple plutôt privilégié1, cela...

Lire plus