Le blog politique de la FER Genève

Suivez nos réactions à chaud face à la politique.

Une stigmatisation sur fond de relent xénophobe

 | Paru dans Blog FER Genève  | Auteur : Stéphanie Ruegsegger

Il y prend goût, Jean Barth. Après un article flatteur qui en fait l’un des 10 hommes de pouvoir à Genève, après son initiative (rejetée ce week-end) sur les fêtes de Genève, le voici à nouveau sur le devant de la scène politique avec pour projet de limiter la population du canton à 500'000 habitants. Dans son viseur: ces vilaines entreprises multinationales qui seraient à son sens responsable de l’explosion démographique.

Certes, la population genevoise augmente, mais on est loin, très loin, des 800'000 habitants que les plus optimistes des politiciens prédisaient à l’aube des années 2000. Passons aux chiffres maintenant. Les entreprises multinationales, contrairement à la légende urbaine, engagent une majorité de Suisses. Elles sont en outre moins demandeuses de permis ces dernières années. Venons-en au fond et imaginer un instant que l’on inverse les «cibles». Ne vous paraîtrait-il pas choquant que l’on stigmatise les migrants ou les travailleurs européens, en les accusant de faire déborder le canton? Ce qui est choquant pour une population l’est aussi pour une autre et ce fond xénophobe est inacceptable.

 

 



Poster un Commentaire