Vingt-six ans au coeur des associations professionnelles

 | Paru dans Entreprise Romande  | Auteur : Pierre Cormon
visuel visuel

Après pratiquement vingt-six ans passés dans le monde des associations professionnelles, Alain Meylan, directeur du département des associations professionnelles (DAP) de la FER Genève, s’apprête à tourner la page. Il deviendra dès le 1er juillet directeur de l’entreprise Fair- 4Safety, créée par la FER Genève, qui propose des prestations en matière de santé et de sécurité au travail. Interview.

Comment les associations professionnelles ont-elles évolué depuis vos débuts?

Le coeur de leur travail reste le même (lire ci-dessous). Mais les outils ont changé et tout s’est accéléré. On communique en permanence, on veut des réponses tout de suite. Pour ma part, j’ai eu la chance de toujours pouvoir compter sur des assistantes de direction extrêmement compétentes. Et quand je regarde en arrière, je vois que nous avons franchi plusieurs étapes avec succès.

Lesquelles?

Quand je suis arrivé, les associations professionnelles du second oeuvre étaient gérées par plusieurs secrétaires patronaux et chacune disposait de sa propre convention collective de travail (CCT - ndlr), ce qui pouvait créer des problèmes de coordination. Les CCT des différents métiers du second oeuvre ont été fusionnées à Genève en 1995, puis au niveau romand en 2007. Nous avons réuni toutes les associations professionnelles du secteur dans une maison du second oeuvre, en 2000 (dont Alain Meylan assure le secrétariat - ndlr). Cela nous a permis de créer un dynamisme et un pôle d’excellence reconnu.

Les associations professionnelles gérées par la FER Genève étaient auparavant séparées en trois, puis en deux secrétariats. Nous les avons réunies en 2007 et créé un secteur formation, pour les appuyer dans ce domaine. Ce secteur s’est si bien développé qu’il est devenu un département à part entière en 2014. Nous avons également développé un pôle d’excellence «commissions paritaires» (des structures qui réunissent syndicats et patronat - ndlr), doté d’une demi-douzaine de personnes. C’est une conséquence de l’extension des CCT consécutives à l’entrée en vigueur de la libre circulation des personnes. Plusieurs commissions paritaires contrôlent sur le terrain que les dispositions obligatoires de ces conventions étendues sont bien appliquées. Le pôle de compétence permet de les appuyer. Dans d’autres cantons, les commissions paritaires sont gérées en alternance par le patronat et les syndicats, ce qui peut poser des problèmes de suivi.

Comment ce travail est-il financé?

Une particularité du département des associations professionnelles est qu’il travaille sur mandat des membres et facture tout le travail qu’il effectue. Si les membres ne sont pas contents de nos prestations, ils peuvent révoquer ces mandats en tout temps. Nous devons également atteindre des objectifs de rentabilité – notre infrastructure et notre travail sont financés par nos revenus. Cela nous incite à garder un souci constant de la clientèle. Pour nous, le membre n’est pas une abstraction, mais une personne, Madame Y ou Monsieur Z, que nous connaissons personnellement. Un secrétaire patronal doit donc être proche du terrain et connaître le secteur économique dont il s’occupe. Il doit parallèlement avoir de bonnes connaissances de droit du travail, ainsi que des domaines connexes. C’est un profil qui n’est pas facile à trouver. Mais c’est un métier très formateur: plusieurs des cadres supérieurs de la FER Genève ont commencé par être secrétaires patronaux, comme notre actuel directeur général, Blaise Matthey

Activités des associations professionnelles

Les activités des associations professionnelles peuvent être classées en quatre domaines:

  • gestion du secrétariat: convocation des séances de comité, des assemblées statutaires, préparation de l’ordre du jour, rédaction des procèsverbaux, suivi des décisions, communication d’informations aux membres, gestion des admissions et des démissions, etc.;
  • fourniture de conseils en matière de droit du travail aux entreprises membres, négociation et application des conventions collectives de travail;
  • suivi et coordination des questions de formation professionnelle (élaboration et mise à jour des ordonnances de formation professionnelle, éventuellement mise en place d’un tronc commun de formation ou de systèmes permettant à plusieurs entreprises de se partager un apprenti, préparation d’un stand pour la Cité des Métiers, etc.);
  • mise en oeuvre des actions décidées par l’association: défense des intérêts de la branche, événements, campagnes de communication, présence sur les réseaux sociaux, tenue d’un site web, etc.

Actus de la FER Genève

Les Crêts de Vésenaz ont 20 ans!

Les Crêts de Vésenaz ont 20 ans!

22 juin 2018 - Paru dans Entreprise Romande

La résidence des Crêts de Vésenaz a ouvert ses portes en 1998, sous l’impulsion de Renaud Barde, ancien directeur général des syndicats patronaux. Elle offre aux personnes retraitées un cadre de...

Lire plus
Vingt-six ans au coeur des associations professionnelles

Vingt-six ans au coeur des associations professionnelles

21 juin 2018 - Paru dans Entreprise Romande

Directeur du Département des associations professionnelles, Alain Meylan tire un bilan de plus d’un quart de siècle passé dans l’une des activités emblématiques de la FER Genève.

Lire plus

Quotas en question

16 mars 2018 - Paru dans Entreprise Romande

Les quotas de femmes dans les conseils d’administration: positifs ou non? Il est intéressant de revenir sur cette question aujourd’hui, avec un recul d’une dizaine d’années dans de nombreux pays...

Lire plus